Actualités

ROLE DES PARENTS DANS LE CADRE DU PROTOCOLE SANITAIRE

Par Cecile Roux, publié le jeudi 2 septembre 2021 10:19 - Mis à jour le jeudi 2 septembre 2021 10:24
parents.png

Information à tous les parents concernant le protocole sanitaire

 

  1. Les conditions de fonctionnement du collège et de l’évolution des mesures prises ;

Le protocole sanitaire en vigueur dans les écoles, collèges et lycées à partir du 2 septembre 2021 sera de niveau 2 (le niveau du protocole en Outre-Mer pourra être différent).

 

  1. Le rôle des parents dans le respect des gestes barrières

Expliquer et/ou rappeler à leur enfant les gestes barrières

Fournir à leur enfant un masque de protection (1 masque par demi-journée)

 

  1. Le rôle des parents dans la surveillance d’éventuels symptômes chez leur enfant avant qu’il ne parte au collège  (la température doit être inférieure à 38°C) ;

Les parents s’engagent à ne pas mettre leurs enfants au collège en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la COVID-19 chez l’élève ou dans sa famille.

 

  1. Le rôle des parents lorsque leur enfant contracte la COVID 19 ou lorsqu’il est cas contact à risque

Les élèves ayant été testés positivement au SARS-Cov2, ou dont un membre du foyer a été testé positivement, ou encore identifiés comme contact à risque ne doivent pas se rendre dans l’école ou l’établissement scolaire (sauf exceptions prévues par les autorités sanitaires pour les contacts à risque).

Ils en informent le chef d’établissement.

 

  1. Quelle est la conduite à tenir, pour les élèves qui sont identifiés «contacts à risque» dans le collège

Le collège préviendra les responsables légaux des élèves que leur enfant est identifié contact à risque. Il sera isolé du reste de la classe.

L’élève doit respecter une quarantaine de 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé et réaliser un test immédiatement puis à l’issue de la période de 7 jours à compter du dernier contact avec le cas confirmé  sauf si l’élève justifie d’un schéma vaccinal complet.

Si l’élève justifie d’un schéma vaccinal complet ou a contracté la Covid-19 depuis moins de deux mois, la quarantaine ne s’applique pas et l’élève peut poursuivre les cours en présence en veillant strictement au respect des gestes barrières.

Les responsables légaux devront attester sur l’honneur, dès le premier jour, que leur enfant remplit bien l’une de ces deux conditions, pour permettre la poursuite des cours en présence.

En parallèle, la CPAM contacte les responsables légaux pour confirmer la conduite à tenir, au regard, notamment, des informations médicales dont elle dispose. Elle procède à des contrôles du statut des élèves contacts à risque (vaccination, antécédent Covid-19) et transmet les éléments de manière sécurisée à la seule attention des personnels de santé de l’Education nationale. Elle transmet aux responsables légaux, le cas échéant, les justificatifs relatifs à la garde d’enfants pendant la quarantaine.

 

  1. Que se passe-t-il lorsque le contact à risque vit sous le même toit que le cas confirmé?

Si la personne contact à risque vit sous le même toit que le cas confirmé, un test doit être réalisé immédiatement pour s’assurer que le contact n’est pas déjà un cas confirmé, puis un nouveau test doit être réalisé 7 jours après la date de guérison du cas confirmé pour lever la quarantaine (soit à J+17).

 

  1. Quelles sont les conditions de retour en classe après quarantaine des élèves contacts à risque au collège?

Le retour en classe des élèves contacts à risque ayant réalisé 7 jours de quarantaine ne peut se faire qu’après obtention d’un résultat de test négatif réalisé au terme de cette période.

Les responsables légaux des élèves devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci.

En l’absence d’une telle attestation, la quarantaine sera prolongée jusqu’à la production de celle-ci ou à défaut jusqu’à 14 jours.

Le retour au collège se fait, sous réserve de la poursuite du respect strict des mesures barrières.